Actualité

Régulièrement, Kurt Buehlmann nous livre son analyse sur l'actualité économique européenne et mondiale.

Une bombe à Davos

02.12.2019 Aujourd’hui j’aimerais vous présenter un blog rédigé par Martin PRESCOTT du Canada. Je suis ses blogs depuis quelques années et dois dire que ses messages sont non seulement intéressants, mais également très pertinents. J’adhère personnellement a beaucoup de ses réflexions. Voici son texte avec une bonne dose d’humour :

Une bombe à Davos - Quand un globaliste tourne le dos à la banque centrale américaine

Davos, un endroit où se rassemble pendant une semaine, chaque année, une majorité de privilégiés élues et non élues autour d’une bouteille et d’une bonne table. Mais comment faire avaler la facture aux citoyens ? Appelons cela, le forum économique mondial. De par son nom transpire une volonté des grands chefs de vouloir trouver des solutions viables pour le bénéfice futur de la majorité n’est-ce pas ? Je vous rassure immédiatement, Christine Lagarde y était. Ok, je laisse mon sarcasme de côté pour quelques minutes.

Dès le début de la rencontre voilà qu’un trouble-fête se présente. Le genre de globaliste capitaliste que plusieurs répugnent, qui soudainement me devient fort sympathique. Son nom : Scott Minerd.

Scott Minerd est CIO (responsable des investissements) de la firme Guggenheim. Une petite boîte de gestion de fortune : plus de 213 Milliards de dollars en portefeuille. Lors d’une entrevue (probablement sa dernière) sur la chaîne financière bien connue Bloomberg, M. Minerd a laissé tomber une bombe nucléaire sur Davos :

“Les marchés boursiers sont un régime de Ponzi manipulés artificiellement par les banques centrales, particulièrement la Fed américaine”

Après avoir entendu cette entrevue, j’ai failli remettre en question mon orientation sexuelle. Il y a certainement du bon vin qui coule à Davos.

Monsieur Minerd explique pendant ces quelques minutes anthologiques, que les politiques monétaires actuelles sont dangereuses, que l’injection de liquidités dans les outils financiers que la réserve fédérale applique est bel et bien de l’assouplissement quantitatif et lorsque la musique s’arrêtera, il ne veut surtout pas être le dernier debout. Raison pourquoi il a choisi en 2018 une position plus défensive, donc une exposition au marché actions moins élevée. Après avoir exposé sa diatribe contre la Fed, M. Minerd a aussi offert sa prédiction de choix pour 2020, j’y reviendrai dans quelques instants.

Comme si la fronde de Scott Minerd n’était pas suffisante, voilà que se présente un deuxième oiseau de malheur dans les heures suivantes : Monsieur Bob Prince de la firme Bridgewater (160 Milliards sous gestion). Toujours en entrevue, M. Prince a exprimé sa pensée en évoquant la situation de la banque centrale américaine, coincée actuellement entre son incapacité à resserrer sa politique monétaire sans créer un contexte économique négatif et l’obligation de poursuivre l’injection de liquidités pour la survie du système financier actuel.

Ce discours sonne comme une douce musique à mes oreilles alors que j’ai pleinement espoir que de plus petits investisseurs s’informent aujourd’hui sur les principes monétaires des banques centrales, au-delà des réseaux sociaux tel que le nôtre. Lorsque ce discours se présente sur ce type de média, sa portée est importante.
Lorsque le journaliste a posé la question à M. Minerd concernant son actif de choix pour 2020, M. Minerd a répondu sans équivoque : l’argent physique.

Deux possibilités sur cette réponse. Soit le mec excelle dans son domaine, soit il y a définitivement du bon vin à Davos. Bonne semaine à tous !

Martin Prescott / Source: https://e-meute.com/[...]/

Ce texte me semble assez intéressant pour le partager avec vous. La réponse « sans équivoque » du dénommé Minerd, en relation avec l’argent physique, correspond parfaitement à ce que nous communiquons et recommandons depuis des années au sein d’Alliance-CH.

Un autre communiqué venant de mon ami Christian TAKUSHI, MA UZH, macroéconomiste indépendant, stratège géopolitique, notre orateur principal le 16 mai à Berne (voir notre blog du 4.12.19 ; inscription via notre site Alliance-CH sous « Séminaires & Conférences ») est également très intéressant. D’une part, en parlant de l’or il écrit « Je pense personnellement que l'or dépassera les 5 000 dollars avant la fin de cette décennie » et dans un autre, il mentionne une nouvelle fois l’or et cette fois également l’argent avec les mots suivants : « L'or et l'argent pourraient reprendre leur ascension plus tôt que prévu »

Ces déclarations sont identiques avec nos informations, nos pensées et nos conseils régulièrement communiqués à notre audience. Mais n’oublions pas : il ne s’agit JAMAIS de recommander l’enrichissement personnel ! Dieu ne bénit jamais l’égoïsme – toute action devrait être en relation avec la pensée suivante : POUVOIR DEVENIR UN INSTRUMENT DE BENEDICTION dans les temps agités qui sont clairement devant nous !

Pour entrer dans ces plans nous avons des solutions sures et durables, vous les trouvez ici : https://www.alliance-ch.ch/[...]/alliance-articles-5-fichier1-20190314-112100.pdf

Ensuite je vous recommande vivement la lecture de la dernière NEWSLETTER de BB-Wertmetall AG, fournisseur des produits en Argent & Or que nous recommandons. Vous la trouvez sous https://bb-wertmetall.ch/[...]/

Un dernier point : actuellement la radio chrétienne RADIO-R (sur DAB) diffuse une série de chroniques économiques sous le titre « Votre Argent compte ». Chaque semaine j’y partage des messages en relation avec ce thème. Vous pouvez suivre et téléchargés les Podcast sous :
https://radio-r.ch/[...]/ ensuite aller sur « Votre argent compte ». Bonne écoute !